Inconnu jusqu'au XVIe siècle, le tapis noué est apparu en Inde grâce à l'empereur AKBAR.

Grand amateur d'art, il fait venir de Perse des tisserands pour y installer des ateliers.

Le tapis est un produit de luxe réservé aux palais de la cour. La période la plus riche se situe au XVIIe siècle avec les productions de Lahore et d'Agra. Bien qu'influencé par la Perse, le tapis indien garde une identité propre par la réalité et le détail de ses dessins, oiseaux, animaux, les arbres sont représentés avec les fleurs et le feuillage.

Raffiné, la palette des couleurs est particulière et séduisante.

Conciliation de jaune, rose, bleu clair, vert plus ou moins foncé ou mélange de ces deux teintes, et un rouge bleuté.

Le noeud asymétrique est utilisé. Particulièrement dense, il donne un rendu naturel aux dessins du tapis. .

La trame est habituellement de coton et la pile en laine enrichie pour les plus prestigieux de fils de soie, d'or et d'argent. Dans les régions du Nord de l'Inde, la laine souple et brillante du Cachemire est le plus souvent employée.


 

© 2023 by Samanta Jonse. Proudly created with Wix.com